Archives pour la catégorie délinquance

Louviers encore victime d’un braquage !

27_LOUVIERS_LARUE_4P1_BD(1).pdf-page-001Dimanche 21 Juin en fin d’après-midi une boulangerie lovérienne a été attaquée par 2 braqueurs. Cette agression a entrainé l’hospitalisation de deux personnes.

Ces attaques, devenues banales dans notre région, illustrent le véritable sentiment d’impunité des délinquants. Ces derniers n’ont pas hésité à voler un véhicule et à blesser deux boulangères pour un butin de 2000€.

Cette situation est la conséquence directe de la politique laxiste menée par les gouvernements de droite comme de gauche depuis des décennies. De la suppression de la double peine et la diminution des effectifs de police organisée par Sarkozy à la disparition des peines plancher voulue par Taubira, comment s’étonner de la multiplication des braquages ?

Les élus Front National de Louviers adressent leur soutien aux victimes de ce braquage et rappellent que seul le Front National défend la tolérance zéro face à la délinquance, l’application réelle des peines de prison prononcées et l’augmentation des effectifs et des moyens des forces de l’ordre.

Tribune libre

dette-2-8d540Coopération décentralisée : c’est le mot utilisé en langage UMPS pour dire que l’on distribue à tout va l’argent du contribuable français vers les pays du tiers-monde. Il faut avouer que la terminologie de gauche ne manque jamais d’imagination pour maquiller les trahisons du système avec des mots savants. Dans les faits, on accordera à l’association Label Mafi’art, troupe de théâtre béninoise un peu plus de trois mille euros pour leur permettre de parcourir à l’aller et au retour les quatre mille huit cent kilomètres par avion qui nous séparent d’eux. N’en déplaise à nos pauvres qui font les poubelles à la fin du mois, il faut bien qu’une poignée de mondialistes embourgeoisés se divertissent, quand même ! Mais cette dépense est ridicule en comparaison du centre d’agriculture biologique que la CASE s’est mise en tête de construire pour la modique somme de 2,2 millions d’euros. Avec une dette publique qui dépasse les deux mille milliards, on aurait tort de se priver.

En matière d’emploi, la fermeture de la MEF (Maison de l’Emploi et de la Formation) a suscité quelques remous. Pourtant, l’empilement des structures faisant double emploi – si j’ose dire – avec le centre national Pole Emploi, il n’est pas illogique de mettre un terme à son activité en net déclin.

L’insécurité, enfin : elle est toujours en hausse, à Louviers comme ailleurs, conséquence logique du laxisme organisé par la droite et la gauche successivement (loi Dati, loi Taubira). Peut-être que l’UMPS finira par intégrer dans les emplois d’avenir le métier de cambrioleur ?

LOUVIERS : Un enseignant poignardé

Le jeune homme qui avait donné un coup de poing à un enseignant de l’école maternelle Roger-Salengro de Louviers, le 6 novembre dernier, a écopé de 10 mois de prison avec sursis hier, au terme de sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Évreux. Il est ressorti libre du palais de justice. Le parquet avait requis hier quatre mois de prison ferme et autant de prison avec sursis ainsi qu’un mandat de dépôt à l’encontre de ce Lovérien, qui a été expulsé d’une famille d’accueil pour l’avoir volée…

Ce jeune majeur de 18 ans, déjà connu de la justice, ne s’est pas étendu sur les raisons de son geste. Lors de ces faits de violence, le prévenu était accompagné de son cousin, âgé de 23, qui a tenté de le retenir.

Le professeur des écoles, âgé de 54 ans, qui avait demandé à deux jeunes de ne pas traverser la cour d’école, avait été particulièrement choqué, de même que ses collègues enseignants et plusieurs parents d’élèves. Le médecin lui avait délivré 10 jours d’Interruption temporaire de travail.

 

 Source : Paris Normandie

Marine Le Pen au sujet de Mme Taubira :

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Agression à Val de reuil – Louviers : C’est encore le laxisme (mise à jour : 28-01-2014)

Encore un modèle de laxisme de notre justice Française :

on va encore nous dire :  » ha,haha aucun rapport avec une municipale ? »

  -Alors ces élus que font-ils ?

On laisse  faire  ?

Moi en tant que maire je ne laisserai pas faire ce genre d’individu  !

  Ce type est aujourd’hui libre et sera jugé qu’en juillet !

 

                                                                                                          Ludovic LARUE

 

Val-de-Reuil : il se frotte à une femme dans la rue (27 janvier)

Alors qu’elle marche seule route des Falaises à Val-de-Reuil, mercredi après-midi, une jeune femme de 20 ans est abordée par un homme qui lui tient des propos déplacés. L’’individu de 24 ans n’’en reste pas là. Il se colle et se frotte à la jeune femme. Celle-ci arrive à se dégager, à se réfugier dans un commerce et prévenir la police. Grâce à son signalement précis, les forces de l’’ordre font le rapprochement avec un homme qu’’ils avaient contrôlé le matin même à Val-de-Reuil. Ils l’’interpellent jeudi après-midi, place du Champ-de-ville à Louviers. En garde à vue, l’’homme a été entendu pour des faits identiques commis sur la ligne de bus Louviers/Val-de-Reuil, le 24 novembre. Libre, il est convoqué devant le tribunal correctionnel d’Évreux en juillet.

source : http://www.paris-normandie.fr/actu/val-de-reuil-il-se-frotte-a-une-femme-dans-la-rue

 

l’agresseur avoue une 2ème agression, mais reste toujours en liberté !  (28 janvier)

L’individu a été été interpellé jeudi 23 janvier, vers 14 heures sur la place du Champs de Ville à Louviers. Il était recherché depuis la veille par les policiers qui disposaient non seulement de son signalement mais aussi de son identité. Le suspect avait en effet été reconnu formellement par sa victime sur des photos présentées par les enquêteurs.

Les faits qui sont reprochés datent de mercredi 22 janvier. Il est 15 h 30, lorsque le commissariat reçoit un appel téléphonique d’une jeune femme de 20 ans. Cette dernière déclare qu’elle vient de faire l’objet d’une agression sexuelle alors qu’elle marchait route des Falaises à Val-de-Reu
Lors de son audition, le mis  en cause a reconnu les faits. Mieux, il a avoué être l’auteur d’une autre agression sexuelle commise sur une femme en novembre dernier dans le bus assurant la liaison entre Louviers et Val-de-Reuil.  

 

http://www.infonormandie.com/Val-de-Reuil-Un-agresseur-sexuel-identifie-par-sa-victime-sur-une-photo_a3509.html

 

 —> Nos projets pour Louviers :

Avec Marine Le Pen et le Front national nous proposons la mise en place  immédiate d’un pôle d’écoute, d’un bureau des victimes qui aura pour rôle d’écouter et d’accompagner les victimes dans les démarches judiciaires qui s’avèreront utiles dans un but de travail commun entre police municipale et gendarmerie !

 

Ludovic LARUE

 

 

 

Louviers, une ville comme les autres

Communiqué de Ludovic LARUE

Ce n’est pas les honneurs mais le mécontentement général qui attentait Monsieur Martin et ses adjoints cette semaine. En effet, la rénovation du quartier Salengro traine depuis huit ans et les habitants ne se privent pas d’exprimer une grande, très grande, lassitude. Pas de chauffage ici, pas de cuisine là… les remarques sont insistantes face aux élus qui se contentent de tempérer avec les mêmes refrains « cela va se faire », comme à des enfants.

La vétusté n’est pas le seul problème évoqué puisque les habitants se plaignent de rôdeurs nocturnes qui font des courses en voiture et en moto, de gêneurs récurrents qui font grand bruit, sans parler de la violence potentielle de ces mêmes individus. Mais face à ces problèmes, Monsieur Martin a la solution : placer ici et là des radars pédagogiques*. De quoi faire trembler la racaille !

Mais l’équipe municipale a tout de même eu le mérite de s’être déplacée puisque le bailleur social Eure habitat s’est fait remarquer par son absence. Il faut rappeler que ce dernier n’a quant à lui pas de siège à perdre aux municipales.

Paupérisation, insécurité, réponses risibles de la mairie, oui, Louviers est une ville comme les autres. Partout en France, les mêmes causes produisent les mêmes effets… et la même indifférence de la part des élus.

Maire de Louviers, je ne laisserai pas l’insécurité proliférer, dans aucun quartier.

*Source : La Dépêche

Un homme agressé chez lui à Val de Reuil !

VAL DE REUIL (EURE)

 

Tout a commencé le jeudi 22 août.

La police est appelée par les pompiers qui sont intervenus au domicile d’un homme très amoché, à Val-de-Reuil (Eure). Sur place, les fonctionnaires rencontrent un homme qui se présente comme un ami de la victime. Il dit avoir découvert son camarade dans cet été. Le blessé, âgé de 52 ans, a quarante-cinq jours d’interruption temporaire de travail. Il dit s’être fait agressé par deux hommes dans la rue.

Une hypothèse qui paraît plausible car la police a été appelée ce jour-là, pour une rixe sur la Dalle. Mais en enquêtant, les policiers découvrent chez la victime un parapluie dont l’anse est ensanglantée. Elle aurait servi à la frapper. Ils découvrent aussi un t-shirt, lui aussi ensanglanté, qui appartient à l’homme âgé de 42 ans qui s’était présenté comme un ami de la victime.

Interpellé puis placé en garde à vue vendredi, il nie les faits. Il a finalement été placé en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte par le Parquet.

 

source

Hold-up au magasin Dia de Saint-Aubin-lès-Elbeuf

Hold-up à Saint-Aubin-lès-Elbeuf : choquées, deux employées du magasin Dia hospitalisées

 

Hold-up au magasin Dia de Saint-Aubin-lès-Elbeuf  dans délinquance dia-470x313-300x199

 

Des gagne-petit les individus qui ont braqué samedi matin le magasin Dia, à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. Ils étaient deux et ont attendu l’arrivée de deux employées vers 6h50 pour pénétrer avec elles dans le supermarché discount de l’îlot du Maréchal Leclerc.Sous la menaces de leurs armes, un fusil pour l’un, un pistolet à pulsions électriques (Taser) pour l’autre, les braqueurs se sont faits ouvrir le coffre-fort et se sont emparés de plusieurs rouleaux de pièces pour un montant de 400 euros environ, avant de prendre la fuite.

Les employées hospitalisées

Fortement choquées, les deux employées ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers qui les ont conduites à l’hôpital des Feugrais.

Un plan de recherches a été mis en place, mais n’a pas permis de retrouver la trace des individus.

L’enquête est confiée à la brigade criminelle de la Sûreté départementale.

Rouen : Un conducteur de métro agressé !

Rouen : un conducteur de métro agressé et menacé par une adolescente de 17 ans

 

Rouen : Un conducteur de métro agressé ! dans délinquance rouen1-300x181

Une jeune fille âgée de 17 ans a été placée en garde à vue à l’hôtel de police de Rouen. L’adolescente, demeurant à Grand-Couronne, a été interpellée mercredi 21 août vers 13h15, après avoir insulté et proféré des menaces à l’encontre d’un conducteur du métro.

Les faits se sont produits à la station Georges Braque à Grand-Quevilly. L’agent de la TCAR a été pris à partie par la jeune fille parce qu’il avait demandé à un individu, quelque peu excité, d’arrêter de donner des coups de pied dans le mobilier urbain de la station. L’adolescente a voulu s’interposer sans savoir ce qui se passait, insultant le conducteur de tous les noms d’oiseaux et menaçant de brûler les locaux de la TCAR.

La jeune fille, qui a fait l’objet d’une procédure judiciaire qui la conduira devant le tribunal correctionnel, a été remise en liberté à l’issue de son audition.

Cet incident aurait généré près de trois-quarts d’heure de perturbations sur la ligne de métro.

Lundi 19 août, un contrôleur de la TCAR avait été insulté et menacé à deux reprises par un individu qui voyageait sans billet. Lire ici

Transbord Louviers : Le chauffeur se fait insulté de « Connard »

Un jeune parisien de 19 ans, originaire du 12e arrondissement, s’est vu notifier un rappel à la loi ce vendredi 23 août. Alors qu’il montait dans un autobus de la société Transbord, vers 13 h 50 à la gare de Val-de-Reuil, ce voyageur n’a pas apprécié que le conducteur lui demande son billet de transport. Pour toute réponse, l’individu lui a donné une tape sur la main et l’a traité de « connard ».

Transbord Louviers : Le chauffeur se fait insulté de
Alerté par la victime, les policiers ont embarqué le voyageur au commissariat de police afin qu’il s’explique sur son comportement. Le jeune homme a nié avoir proféré des insultes envers le conducteur. Il a néanmoins fait l’objet d’un procès-verbal pour outrage à personne chargée d’une mission de service public.

 

source

12

dibi n'goran marc mondesir |
JEAN DUCHAMP |
Montrichard l'éternelle. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 9800so
| Polemika
| Tout Comprendre