Projets municipales de 2014

Présentation de l’équipe Louviers Bleu Marine :

 

Notre liste a une composition à l’image de notre mouvement, c’est la liste du peuple. Je vais vous la présenter :

Ludovic Larue, 29 ans, Technicien de maintenance industrielle

 

Né le 8 aout 1984 à Louviers d’une famille d’ouvriers, où j’ai d’ailleurs passé ma petite enfance pour rejoindre ensuite Conches-en-Ouche, j’ai étudié dans le secteur industriel et technique à Évreux et suis revenu à Louviers pour mes études lorsque j’avais 16 ans.

 

Le déclic fut le 21 avril 2002, j’avais alors 18 ans, et ce sera là le début de mon engagement politique qui s’amplifia au fur et a mesure que je pris conscience que Le front National propose des mesures courageuses, à l’inverse de nos dirigeants.

J’ai donc été, à la suite de mon adhésion, candidat pour les cantonales à Beaumont le Roger pour réaliser un score de 24,37% et suppléant / directeur de campagne de Julie BARBIER pour les législatives de 2012 pour la 4eme Circonscription, qui à rassemblé un score historique de 18,84%.

Et c’est sur cette ligne politique que je continue aujourd’hui avec la bataille des municipales pour les Lovériens .

 

Liste Rassemblement pour Louviers :

Huguette Dujardin, 71 ans, Retraitée (artisan)
Jacky Vassard, 66 ans, Retraité (artisan), candidat FN à la mairie en 1995, conseiller municipal de 1995 à 2001
Sabrina Tardy, 24 ans, Employée en hôtellerie
Didier Boucher, 56 ans, Chef d’entreprise (bâtiment)
Coralie Royan, 21 ans, Employée commerciale
Charles Duclos, 24 ans, Informaticien de formation (en recherche d’emploi)
Corine Laurent, 37 ans, En recherche d’emploi
Yoann Decour, 30 ans, Opérateur sur ligne (industrie)
Bernadette Egot-Fruitier, 60 ans, Retraitée
Frédéric Seguin, 38 ans, Administrateur système informatique
Élodie Levasseur, 35 ans, Auto-entrepreneur
Fabrice Dulondel, 47 ans, Artisan
Angelina Houlbresque, 33 ans, Vendeuse en boulangerie
Christophe Morice, 39 ans, Artisan électricien
Lydie Foury, 24 ans, En recherche d’emploi
Benoit Balsan, 23 ans, Ingénieur Agro-alimentaire
Maud Mutel, 62 ans, Retraité
Nicolas Samson, 56 ans, Maçon
Monique Aubry, 65 ans, Retraitée
Dimitri Sartorio, 30 ans, Boucher de formation (en recherche d’emploi)
Germaine Normand, 72 ans, Retraitée
Christian Godefroy, 22 ans, Sans profession
Claire Dulondel, 53 ans, Assistante
Marcel Parent, 65 ans, Retraité
Elisabeth Laporte,  63 ans,  Retraitée
Yvon Egot, 67 ans, Retraité
Leontine Lebret,  49 ans,  Peintre
Jean-Jacques Guegan, 69 ans,  Retraité
Danielle Giffard, 67 ans, Retraitée commerçante
Jean-Francois Seguin, 56 ans, Agent d’entretien des espaces verts
Henriette Mazet, 70 ans, Retraitée
Jean-Claude Courteille, 83 ans, Retraité (artisan)

 

Les dirigeants, que ce soit au niveau national ou au niveau local, pensent d’abord à leurs intérêts personnels, avant l’intérêt du peuple. Ils sont très représentatifs d’une certaine classe sociale souvent déconnectée du quotidien de la majorité des Français. Je suis né dans ces quartiers populaires de Louviers et j’y ai grandi,
comme ma mère et mes grands parents, et cela me rend proche des Lovériens, qui voient leur ville connaître le même déclin que bien d’autres villes en France !
Je veux être maire pour faire en sorte que les problèmes prioritaires soient mis sur la table : le pouvoir d’achat, la sécurité, la laïcité, tout cela en étant a l’écoute des Lovériens. Bien sûr, ces domaines ne sont pas tous à la portée d’un élu local, mais notre façon d’aborder ces problèmes permettra de les résoudre avec efficacité, lorsque des résolutions courageuses émaneront d’un gouvernement de notre bord politique, c’est à dire plus
généralement dans le cadre d’un État Bleu-marine. En tant qu’élu, je ferai en sorte que tout ce qui peut être amélioré le soit, dans l’intérêt des Lovériens.
Notre programme se veut transparent, dénué de discours trompeurs. En votant pour notre liste, vous savez comment la ville sera gérée pendant les six prochaines années.

Je vais ici rappeler notre programme. Tout d’abord, je tiens à énumérer de nouveau les points capitaux de la charte RBM.

 

Charte du Rassemblement Bleu Marine

- Refuser toute augmentation de la fiscalité pendant toute la durée du mandat
- Agir pour assurer la tranquillité et la sécurité, première des libertés
- Favoriser l’attractivité économique de la commune, défendre les commerces de proximité et les services publics
- Lutter contre les gaspillages, les dépenses fastueuses et inutiles
- Assurer la transparence totale des critères et procédures d’attribution de logements sociaux
- Promouvoir un urbanisme respectueux de l’architecture locale et du patrimoine
- Refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes
- Défendre rigoureusement la laïcité républicaine dans tous les secteurs de la vie municipale (cantines scolaires, piscine municipale, etc…)
- Consulter la population, éventuellement par l’organisation de référendums locaux, sur tous les sujets importants
- Engager fermement et rapidement toutes les actions possibles visant à mettre fin aux installations sauvages et nomades

Voyons ensemble le détail du programme que nous avons établi pour Louviers :

 

 

Sécurité à Louviers

Première des libertés, la sécurité n’est plus assurée dans notre pays, dans notre ville. Au-delà des discours et des promesses, la gauche comme la droite sont en échec complet localement et restent prisonnières de leurs dogmes et choix absurdes : laxisme intégral, victimisation des coupables, désengagement de l’état, affaiblissement moral et matériel de nos forces de l’ordre !

L’actualité récente a démontré de manière éclatante que les chiffres de l’insécurité ont été trafiqués, pour masquer la réalité. Seul le Front National avait déjà averti la population sur ce point car nous savions que, au même titre que le chômage, l’insécurité en France est bien plus importante que ce que certains voudraient le faire croire.

Ce rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) évoque notamment près de 16 000 faits de délinquance disparus en 2011 à Paris. A l’époque, la préfecture de police de Paris était dirigée par Michel Gaudin, un fidèle de l’ex-président Nicolas Sarkozy.

Commandé par le préfet de police de Paris Bernard Boucault en septembre 2012, l’enquête fait écho à un autre rapport de l’IGA publié en juillet 2013 qui avait conclu à la disparition entre 2007 et 2012 de près de 130 000 faits de délinquance sur l’ensemble du territoire, des «anomalies» que l’IGA attribuait à la politique du chiffre pratiquée sous Nicolas Sarkozy. Ce document accablait déjà la préfecture de police de Paris (PP), les rapporteurs ayant noté que depuis 2006 ou 2007, «perdurait dans la capitale une pratique de report systématique».

 

Nous approuvons la pose de caméras décidée par les politiques actuelles. Mais des caméras ne peuvent se substituer à la présence de forces de police sur le terrain. Nous avons constaté trop de cas de ventes de drogue devant lycées et collèges, en plein jour, trop d’excès de vitesse non sanctionnés devant les écoles, trop de situations dangereuses dues à un mauvais aménagement routier et trop d’agressions sur la personne.

Finis les gaspillages budgétaires, nous nous devons de concentrer une partie de nos fonds au développement de la police municipale, afin d’être plus présente sur le terrain et d’intervenir en temps et en heure.

Nous devons également développer une structure parent/enfant, afin qu’ils bénéficient d’une écoute, une aide externe bénéfique aux familles afin d’éviter la rupture familiale, laquelle pouvant déboucher sur la délinquance.

Ainsi, nous prévoyons une présence policière devant les écoles, la pose de ralentisseurs, l’aménagement de places de stationnement, et consulter les Lovériens qui jugeront eux mêmes du bienfondé de ces démarches. Ce sont là quelques pistes données par nos adhérents Lovériens, et bien plus que de donner des réponses politiques, nous nous engageons à en faire une de nos actions prioritaires.

Au niveau national (comme à Louviers) les violences aux personnes n’ont eu de cesse d’augmenter (+45% depuis 2002) les cambriolages, les agressions, vols et rackets !

image-cagxxq130_phl_video_camera-small  IMG_0076

 

Notre projet pour Louviers :

- Une Police Municipale aux moyens accrus (soutien en hommes et matériel)

- Une Police Municipale qui aura pour consigne de patrouiller dans les zones à problèmes de jour comme de nuit, et d’être présente dans les rues commerçantes, qui se recentre sur sa mission essentielle (la sécurité) plutôt que de s’occuper quasi exclusivement de mettre des PV de stationnement

- Une vidéo-surveillance développée et opérationnelle, sans tomber dans sa généralisation

- La création d’une cellule municipale d’aide aux victimes, notamment pour les démarches administratives et les dépôts de plainte

- L’instauration du principe de tolérance zéro. La ville se portera systématiquement partie civile pour toute dégradation de bien public et insulte/agression sur un fonctionnaire de la ville dans l’exercice de ses fonctions.

- Des élus municipaux qui auront enfin pour principe ne pas acheter la paix sociale mais de l’imposer

- Faire cesser par tout les moyens les troubles de la rue des 4 moulins

- La mairie refusera toute aide du CCAS aux familles responsables de troubles, ou dégradation de bien de l’État ou de la mairie

- Expulser les familles des HLM responsables de troubles et dégradations répétés

- Création d’une cellule police / école : dans le but d’instruire les enfants sur les dangers de la vie courante et les comportements à risque

 

Réseaux de communications – pour Louviers

Nous devons renforcer les réseaux de téléphonie, internet …

A l’aube du 21 ème siècle les Lovériens sont en droit d’attendre un débit convenable dans ces types de communication dont le progrès ne cesse de s’accroître.

Certains quartiers à Louviers restent encore trop négligés.

 

Projet École – Pour Louviers

Intervention immédiate sur l’amélioration des moyens en termes de structure et d’outils scolaires.

  • Prise en charge d’une part financière de la cantine, des frais de scolarité trop lourds pour certains foyers.
  • Renforcement de foyers dans les écoles permettant aux élèves de rester dans la structure scolaire après la fin des cours.
  • Aide à l’étude. Remettre l’enfant, l’adolescent sur la voie de la réussite en lui donnant envie d’être à l’école, est nécessaire pour faire baisser l’absentéisme et l’échec scolaire. Mais pour cela il faut créer une vraie cellule d’écoute, pour les familles et les professeurs.

·     Public/Privé : même traitement.

À Louviers, bon nombre de familles ont opté pour l’école privée,  en raison de la dégradation évidente de l’école publique.

Et la priorité n’est-elle pas pour nos enfants déjà scolarisés? Remettre leur avenir à demain pour des raisons de budget mal attribué, cela suffit ! Il faut régler les problèmes dans l’instant, mais également oser aller plus loin en remettant l’école publique à égalité avec l’école privée. L’égalité doit prévaloir et toutes les familles, quel que soit leur choix, doivent bénéficier des bourses, de l’aide à la cantine et même du Conseil municipal pour les enfants. Les discriminations d’une école par rapport à une autre sont intolérables.

Projets municipales de 2014 ecolejulesferrylouviers1-300x225

 

 

Urbanisme – Pour Louviers

M. Franck Martin se donne les bénéfices de réhabilitation de la voirie : mais chaque fois qu’un habitant se plaint d’une rue impraticable, Monsieur martin répond : « ce n’est pas moi, c’est la région ».

Autour du problème de l’école, cela tombe sous le sens d’aborder les difficultés d’accès et de parking pour accéder aux différents établissements scolaires. La ville a investi des sommes faramineuses dans la restauration ou la mise en place d’arrêts de bus inutiles, de feux rouges mal placés comme celui se trouvant près du lycée Decrétot, de trottoirs dangereux pour les voitures et les piétons, de travaux dans des rues secondaires comme la rue des Pénitents (donnant sur le conservatoire) où pour ce faire on a réduit les places de stationnement, sans compter les ronds-points que l’on réaménage sans cesse… Mais les parents qui déposent leurs enfants à l’école ou viennent les rechercher le font dans des conditions de sécurité déplorables.

Sous prétexte que certaines rues dépendent du département, le Maire en place et même ses opposants autorisent cette gabegie financière, en reportant les vrais problèmes. Les Lovériens n’auront plus à passer par des pétitions pour se faire  entendre. Un vrai plan de réhabilitation des rues prioritaires sera établi, donnant priorité aux écoles mais également au centre-ville.

 

parking-louviers-300x144

 

 

Nous entendons ici et là « non au tout-béton, non au principe de la cité dortoir, un meilleurs cadre de vie, lutter contre l’insécurité », mais comment arriver à cela quand on nous annonce 30 000 habitant d’ici 2030 ? A moins d’un miracle ou la création d’une ville dortoir avec les tonnes de béton que cela engendrerait, je me fais du souci pour Louviers quand j’entends les propositions de certains de nos adversaires.

L’urbanisme doit être respectueux de l’environnement, des espaces verts, du patrimoine et de l’architecture, tout en favorisant les entreprises locales pour les travaux de la ville.

Les conditions de stationnement pour le centre ville sont déplorables, ainsi que le stationnement pour les parents qui viennent  chercher leurs enfants à l’école. Nous dénonçons une circulation désordonnée qui va a l’encontre du développement commercial de notre ville.

Notre projet pour Louviers :

- Lancer, dès avril 2014, un audit complet sur l’état de la voirie, des réseaux et des trottoirs de la commune afin de définir les priorités de rénovation.

- Assurer l’accès pour tous aux centre ville et aux commerces pour les personnes à mobilité réduite !

- Remodeler le stationnement pour permettre un accès aux commerces de proximité.

- Privilégier une architecture digne de notre ville, valoriser notre patrimoine historique.

- Privilégier les artisans dans les appels d’offres quand il s’agit d’urbanisme.

- Réaliser un audit en partenariat avec le service des Monuments historiques afin d’établir un plan de réhabilitation et de mise en valeur de notre patrimoine.

- Arrêter les constructions ubuesques proches d’un cubisme soviético-moderne pour laisser place à une architecture propre à notre région et cohérente avec celle de la ville !

- Réhabiliter les quartiers laissés à l’abandon (Maupassant ou les Oiseaux)

Aussi, nous poursuivrons l’entretien des bâtiments historiques, à commencer par l’église de Louviers, bien évidemment.

 

 

La santé – Pour Louviers

Voilà un secteur en pleine dégradation. Mais est-ce réellement une fatalité ? Nous manquons de médecins, de dentistes, de professionnels de santé capables de vous accueillir dans l’urgence, de structures permettant l’accueil des femmes enceintes, de service pédiatrique… La quasi- totalité de ces services sont à ELBEUF, ou ÉVREUX.

Les temps d’attente pour un rendez-vous sont incroyablement longs. Les nouveaux arrivants peinent à trouver un médecin généraliste ou un dentiste !

Avec le corps médical présent à Louviers, il faudra penser à un projet de maison de santé privée.

Et c’est en améliorant la vie à Louviers, son attrait économique, scolaire, architectural et sécuritaire, que nous attireront de jeunes praticiens prêts à s’installer. C’est également en leur proposant des aides et un vrai programme de vie de famille qu’ils auront envie de se joindre à notre ville.

 

medecin-300x239

 

Logement pour Louviers :

Le Logement traverse une crise sans précédent. Avec deux cent mille immigrés légaux de plus par an et la pénurie organisée de logements, les grands groupes de construction, dont certains possèdent aussi plusieurs branches médiatiques, peuvent se frotter les mains. De plus en plus de ménages peinent à trouver un logement pour des raisons multiples, le plus souvent à cause de leur situation économique ou le refus d’habiter dans des zones sensibles, et vivent parfois dans des logements vétustes ou chez des amis.

En termes de logement, nous devons travailler avec les bailleurs pour les commissions d’attribution en privilégiant les Lovériens et faciliter un parcours d’hébergement en fonction de la situation individuelle :

Par exemple :
- Accident avec handicap permanent qui nécessite évidement un aménagement du cadre de vie
- Naissance et agrandissement de la famille
- Changement du lieu de travail

Ceux là représenteront une priorité dans les critères d’attribution de logement, le tout géré avec une entière transparence !

Vous pourrez prendre contact avec M. Decour ici présent qui vous présentera ses difficultés dans la recherche d’un logement, pour l’instant la mairie ne semble pas préoccupée de sa situation précaire et de ses contraintes familiales (il a 4 enfants) puisque celle-ci ne semble pas en mesure de trouver la moindre solution, ni même le préfet !
Notre projet pour Louviers :

- Transformer les friches industrielles comme Audresset pour en faire des logements (après une étude de faisabilité)
- Inciter à faire quitter de leur HLM les familles coupables de nuisances ou dégradations répétés car il en va de la qualité de vie des Lovériens
- Prendre part aux délibérations des commissions d’attribution chez les bailleurs sociaux et appliquer la loi sur la réquisition de logements d’urgence mis en place par le préfet
- Faire respecter le patrimoine de notre ville de Louviers, je me refuse à encourager des constructions de bâtiments contrevenant à l’unité architecturale de Louviers
- Accélérer les plans de rénovation de logement en cours notamment ceux situés dans le quartier de Maison Rouge
- Étudier la possibilité d’instaurer un prêt municipal à taux zéro pour favoriser l’accès à la propriété
- Améliorer les conditions de vie des Lovériens en assurant la sécurité dans tous les quartiers en commençant par faire cesser les cambriolages, mais aussi la proximité d’espaces verts car ces autres critères périphériques ont un impact sur la qualité indirecte des logements.

Refuser la construction de nouveaux logements sociaux tant que le parc existant n’aura pas été rénové et le protocole d’attribution de logements rendu transparent.

Social, emploi et développement commercial – Pour Louviers

Depuis plusieurs années les entreprises ferment une à une, créant chômage et départ de nos familles. Les entreprises qui s’implantent ne le font plus sur les terrains de Louviers, ce qui est une perte nette en terme de CFE et qui alourdit d’autant plus le déficit de notre commune.

Mais la première répercussion est pour nos familles : perte de revenus, faillite personnelle. En tant que candidat, je tiens à me rendre disponible et à écouter ces familles. Le but est qu’elles restent lovériennes, en leur apportant une aide concrète : aide à la formation, aide à l’investissement s’ils
souhaitent s’installer en tant qu’artisan, aide à la restructuration de leurs dettes, microcrédit social …

Il nous faudra également être à l’écoute des chefs d’entreprise et de leurs besoins en favorisant, par l’apprentissage, l’embauche des jeunes Lovériens. Le but est également de maintenir ou de faire revenir à Louviers des entreprises en créant une vraie zone industrielle et artisanale. Cette zone permettra également aux entreprises, coincées dans le centre ville, de s’y développer correctement.
Ainsi, nous pourrons récupérer des locaux et terrains afin d’améliorer la vie des Lovériens, par des aménagements internes de parkings, de centres
commerciaux dans lesquels nous pourrons attirer des franchises. Nous envisageons également la construction d’un marché couvert donnant priorité à nos commerçants, artisans et agriculteurs, en réhabilitant un hall désaffecté (Renault par exemple). Ce sera un lieu de développement de leurs activités.

Au titre des projets pour le développement du commerce, et après sondage auprès des commerçants, il serait temps que Louviers se dote d’un vrai Hall d’exposition, permettant l’accueil des stands, des forains, des artisans, des visiteurs, et bien entendu des véhicules. Nous pourrons ainsi développer différents thèmes de foires représentant notre ville ou y apportant un attrait : Salon du Livre, Salon de l’agriculture et de la gastronomie, Foire aux Vin,  Fête St Michel, foires à thèmes…

Partout et surtout à Louviers, la fuite des emplois reste le problème numéro 1 à régler ; et pour aborder cette problématique, la ville de Louviers semble se contenter de construire un gigantesque centre pour l’emploi d’un côté et d’une pépinière d’entreprise de l’autre.

Nous savons que du côté de l’industrie les terrains ne sont presque plus disponibles,  les récentes catastrophes économiques ont laissé derrière elles des sites industriels vides et beaucoup de personnes sans emploi.

On note 19% de chômeurs à Louviers et plus de 31% en ce qui concerne le chômage des jeunes !
(Source : ma commune.fr et l’internaute.fr)

Nous rencontrerons les principaux acteurs de la gestion de ces dossiers, c’est-à-dire la région, la case et les industriels concernés, pour améliorer la situation partout où il est possible de le faire, par exemple le renforcement de la zone Ecoparc.

Un questionnaire est en cours d’acheminement chez les commerçants qui sont eux aussi sources d’emploi qui sont asphyxiés économiquement par une fiscalité excessive.

L’Objectif :

- Privilégier les attributions de marchés publics aux entreprises Lovériennes ou Entreprises de la CASE dans le respect de la loi.

- Mettre en place d’un salon de l’artisanat en partenariat avec les écoles d’apprentis de notre Communauté d’agglomération

- Relayer les sites internets des entreprises qui recrutent afin de pouvoir centraliser les offres d’emplois en partenariat avec la maison de l’emploi

- Aide à la restructuration des crédits, mise en place d’une cellule d’aide pour recentrer les familles victimes de chômage dans un parcours sain

- Le Hall d’exposition : grâce a celui-ci nous pourrions organiser des expositions à thèmes comme le modélisme, l’art, marché du terroir … ce qui apportera des clients supplémentaires pour les commerçants du centre, mais aussi des places de parking en temps normal.

     LOUVIERS UNE VILLE COMMERCIALE QUI BOUGE.

commerce_1_011-300x201

Associations et laïcité – Pour Louviers

- Refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes

- Défendre rigoureusement la laïcité républicaine dans tous les secteurs de la vie municipale (cantines scolaires, piscine municipales,…)

- Défendre les projets associatifs utiles à la vie des Lovériens

 

Jeunesse et 3eme age

 

Nos seniors ne sont pas valorisés à la hauteur de ce qu’ils méritent et nos jeunes pas assez aidés dans la préparation de leur avenir !

Selon une récente étude (« Génération quoi », sur 210 000 participants), la tranche des 18-25 ans est plutôt pessimiste. 33% sont persuadés qu’ils ne verront pas la fin de la crise et 45% pensent que leur vie sera plus dure que celle de leurs parents. Ces résultats sont-ils surprenants ? La destruction des méthodes d’apprentissage ayant pour conséquence que nombre de jeunes aujourd’hui sortent de l’école en ne sachant ni écrire ni compter, est un problème majeur. Le nivellement par le bas ainsi que la disparition progressive de l’apprentissage de la culture française, remplacée par une sous-culture de la médiocrité télévisuelle, donne l’illusion de la réussite, tout en faisant baisser le niveau des diplômes aux yeux des employeurs qui, issus de la génération précédente, ne sont pas dupes. Enfin, la décomposition aboutie des règles de vie en société, directement imputable à l’idéologie de 68 n’est pas pour arranger le tableau. La fuite des emplois causée par la mise en concurrence des entreprises du monde entier, frappe de plein fouet cette génération sacrifiée, qui arrive sur le marché de l’emploi

 

Dans le but de satisfaire jeunesses, seniors, clients et commerçants, nous avons pensé aux PASS.

Le Principe :

  • Le Culture PASS JUNIOR : Dans le but d’encourager et de faciliter l’accès des Lovériens à la culture et au 7ème art, nous mettrons en place un culture pass donnant accès, à raison de 12 tickets valables sur l’année, à nos salles de cinéma et aux manifestations théâtrales ou du Conservatoire sur la base de 5€ pour les moins de 15 ans et 10€ pour les plus de 15 ans.
  • Le PASS SPORTIF : Louviers est en train de se doter d’un centre aquatique. Nous ne serons pas là pour le démolir, mais
    pour le développer en regroupant dans un secteur toutes les activités sportives, nous pourrons prévoir des navettes bus, une garderie, un centre de restauration (puisque des sportifs hauts niveaux y sont attendu), améliorer les structures de nos clubs. Le PASS SPORTIF permettra aux Lovériens un accès tarifaire réduit et l’envie de s’y retrouver.

400_f_34805001_1ozsiqbomiaa9mqeiahr3qeuacxpugul-300x212

 

Avec l’amélioration des transports de la ville, nous mettrons en place un Bus Taxi à disposition des personnes âgées pour se rendre en centre-ville, ainsi qu’une aide aux soins par des visites à domicile et une aide aux courses en partenariat avec les commerçants de Louviers.

Nous envisageons de rapprocher le 3ème âge et nos élèves en développant un programme « Papy & Mamie » dans le cadre de l’aide scolaire.

 

13-300x235

 

Projet « Naissance »

Un arbre, un prénom, une prime de naissance. Pour favoriser le développement de la ville et son dynamisme, nous souhaitons encourager les familles à s’agrandir et verserons à chaque naissance 75€ sur un livret épargne assortis de 5 chèques cadeaux de 15€ valables dans les magasins de notre centre-ville, c’est-à-dire encore en partenariat avec nos commerçants et artisans.

 

bebeestla

Transport pour Louviers

Travaux à répétition, embouteillages par mauvaise gestion de la circulation, et stationnement : voilà un certain nombre de problèmes imputables à la mairie. Tout cela insupporte les Lovériens qui tournent en rond un quart d’heure avant de pouvoir se garer en ville ou mettent trente minutes pour traverser Louviers et rentrer chez eux !

A Louviers, les pistes cyclables se font rares et certains passages piétions ne sont pas assez sécurisés selon nous, comme ceux de la place Torel ou Porte de l’eau par exemple.

 

Notre projet pour Louviers :

- Lancer, dès avril 2014, un audit complet sur l’état de la voirie, des réseaux et des trottoirs de la commune afin de définir les priorités de rénovation qui engendrera une refonte du réseau bus, et une amélioration du sens de circulation dans Louviers

-Promouvoir le covoiturage et le déplacement en bus ou à Vélo

-La bourse au permis de conduire sera pour nous une priorité, une campagne d’information en direction des plus demandeurs pourra être mis en place par nos services.

 

L’Art et la ville – Pour Louviers

Différents concours artistiques récompensés par la mise en valeur des œuvres au travers de la ville seront organisés.

Et nous mettrons fin à de trop nombreuses expositions au musée dépourvues de sens et d’intérêt en favorisant les expositions en rapport avec l’histoire de nôtre ville, le programme scolaire, en prenant soin de tourner le dos à la logique anti-créative de la « déconstruction ».

Architecture, travaux et patrimoine pour Louviers

 

Il est indispensable de ne plus se retrancher derrière l’excuse que Louviers fut une ville détruite pour expliquer qu’elle n’a pas d’image, de personnalité
normande. Un plan de réaménagement du centre-ville et des aides seront mis en place afin de redonner à Louviers son identité normande, dans le but de développer l’activité touristique (hôtels, restaurants, chambres d’hôtes).

Les appels d’offres pour les marchés publics seront analysés de façon très pointilleuse afin d’éviter les dépassements budgétaires, et les copinages.
Nous resterons en cohérence avec les projets engagés, que ce soit sur le plan financier ou architectural afin de donner une vraie image à notre ville.

 

 Le développement durable – Pour Louviers

1. Mise en place d’un schéma directeur d’aménagement de lumière pour l’éclairage public à économie

2. Remplacement des chaudières dans les bâtiments publics

3. Acquisition de véhicules au gaz et électriques pour le parc municipal et les bus de la ville

4. Aménagement de parkings de covoiturage

5. Réalisation de diagnostics thermiques des bâtiments publics.

6. Aide pour les travaux privés, en matière d’économie d’énergie

7. Réhabilitation de la déchèterie

8. Composteur proposé aux particuliers au tarif préférentiel de 10€

9. Distribution de sacs de tri

10. Pour chaque naissance un arbre planté.

11. Participation financière pour l’acquisition de récupérateurs d’eau pluviale

12. Aide à la mise aux normes des fosses septiques

13. Création de micro-jardins pédagogiques ouverts aux écoles

14. Journée de l’environnement

developpement-durable-252x300

 

En bref :

-Mon projet à Louviers en dix points :

-Refuser toute augmentation de la fiscalité pendant toute la durée du mandat

-Agir pour assurer la tranquillité et la sécurité, première des libertés

-Favoriser l’attractivité économique de la commune, défendre les commerces de proximité et les services publics

-Lutter contre les gaspillages, les dépenses fastueuses et inutiles

-Assurer la transparence totale des critères et procédures d’attribution de logements sociaux

-Promouvoir un urbanisme respectueux de l’architecture locale et du patrimoine

-Refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes

-Défendre rigoureusement la laïcité républicaine dans tous les secteurs de la vie municipale (cantines scolaires, piscine municipales,…)

-Consulter la population, éventuellement par l’organisation de référendums locaux, sur tous les sujets importants

-Engager fermement et rapidement toutes les actions possibles visant à mettre fin aux installations sauvages de nomades .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

line-dark-horizontal

Évaluation globale

line-dark-horizontal

line-dark-horizontal

dibi n'goran marc mondesir |
JEAN DUCHAMP |
Montrichard l'éternelle. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 9800so
| Polemika
| Tout Comprendre